Compte-rendu du stage d’octobre 2017

Ce stage des 24 et 25 octobre 2017 s’adressait à une dizaine de participants dont quelques nouveaux. C’était une occasion pour apprendre avec Roland et les autres animateurs.  C’est aussi un moment de convivialité pour rencontrer les amis et se plonger dans nos vieux postes.

Ces stages permettent d’aborder les aspects théoriques et pratiques de la TSF et d’apprendre quelques tours de main généreusement transmis par les anciens.

Chacun apporte un ou plusieurs postes en vue de le remettre en état de fonctionnement. Le club fournit un poste aux participants ne disposant pas d’appareils pour le stage.

Pour ce stage notre ami Claude Bansard est venu avec un matériel vidéo impressionnant pour tourner la saison 2 épisode 1 et 2 pendant les ateliers d’apprentissage de dépannage, restauration et réparation des vieilles radios TSF organisés à Charvieu (38) par l’association des Radiofilistes de l’Isère. Les différents épisodes sont visibles ici https://vimeo.com/242011802

Parmi les postes à dépanner:

Unic radio (Ribet-Desjardins) modèle 3935 avec une très belle ébénisterie. A première vue le cordon secteur doit être remplacé avant toute mise sous tension. Cet appareil du début des années 50 est équipé des tubes suivants: UCH42 UF41 UBC41 UL41  UY41. Après vérifications d’usage et mise sous tension la HT se limite à environ 30v. Remplacement de la valve UY41 la tension monte à 80v. Cet essai doit être très bref car dans le cas présent il y a une fuite dans l’étage final (condensateur de liaison UL41). Après remplacement du condensateur tout rentre dans l’ordre.

 Celard-Ergos modèle inconnu de 1939-40. Une caisse énorme et très lourde. Ce poste a été fabriqué à Grenoble. Il est équipé d’un HP Vega de 24 cm et d’une 6V6 en finale. La sonorité ne doit pas être mauvaise mais pour l’instant il est muet! La HT est de 500v les condensateurs de filtrage (2×8µF) coulent et chauffent. Nous remplaçons ces condensateurs et l’un d’eux explose en raison d’une tension de service trop faible de 350v. Ce poste ne débite rien d’où la tension trop élevée. La bobine du HP est coupée ce qui explique la tension élevée. Nous nous lançons dans le remplacement du HP à excitation par un HP à aimant permanent. Nous ne parviendrons pas au bout par manque de temps. La suite, réservée à Gilles, au prochain stage……

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *